Services

l'hébergement

Dans notre résidence située à Mascouche, nous accueillons, des personnes dont le souhait est de s’offrir un moment de répit pour se réorganiser et réintégrer la communauté. Nous disposons de 9 places d’hébergement conçus pour les jeunes de 18 à 30 ans vivant avec un problème de santé mentale. Bien qu’à l’occasion et suite à une entente avec Le Vaisseau d’Or (Les Moulins), nous accueillons exceptionnellement les personnes de plus de 30 ans. L’environnement y est familial, chaleureux, sécuritaire et stimulant.

L’entrée à la maison d’hébergement, de même que l’acceptation des règles de la maison, doivent se faire sur une base volontaire. Le support professionnel d’intervenants chevronnés vise l’autonomie et la reprise du pouvoir de la personne. Habitat Jeunesse met tout en oeuvre afin que les jeunes sortent de l’isolement et qu’ils retrouvent leur estime de soi et leur plein potentiel.

Objectifs:

Les services de soutien en logement

Une approche : 2 services de soutien en logement.

Les services de soutien en logement ont pour objectif de soutenir et d’accompagner les personnes vivant avec un problème de santé mentale, dans le maintien de leur autonomie. Les rencontres ont lieu dans les milieux de vies des personnes et ont pour but d’accéder à une stabilité globale dans les diverses sphères de leur vie tout en réduisant les séjours d’hospitalisation.

L’approche axée sur les forces repose sur 6 principes:

L’approche axée sur les forces aborde 7 domaines essentiels:

L’approche axée sur les forces aborde 7 domaines essentiels:

Suivi communautaire (SC) - Intensité d’une rencontre mensuelle ou au besoin

Toute personne ayant ou non un diagnostic et ne recevant aucun service de soutien ou d’accompagnement à domicile.

Soutien d’intensité variable (SIV) - Intensité de services entre 2 à 7 rencontres par mois

Sont en passage à l’âge adulte jusqu’au troisième âge et souffrent d’une maladie mentale grave entraînant des symptômes et des déficits fonctionnels qui produisent de la détresse et des difficultés majeures dans le fonctionnement de la vie adulte au quotidien (par exemple, l’emploi, les soins personnels et les relations sociales et interpersonnelles). Présentent un trouble mental grave dont le diagnostic dominant est à l’axe 1 : le service s’étend donc au-delà des états psychotiques. Les personnes ont besoin de services de réadaptation.

LA RECHERCHE DE LOGEMENTS

La recherche de logements pour les personnes vivant avec une problématique de santé mentale est un nouveau service développé cette année. Il a pour objectif principal d’assurer à la personne un accompagnement lors de visites de logements à la signature d’un bail, de la planification à l’organisation du déménagement et de l’emménagement dans son nouveau chez soi ainsi qu’un suivi pour favoriser une pleine intégration dans son nouveau milieu de vie.

Les services offerts:

LE DÉVELOPPEMENT DE LOGEMENTS SOCIAUX

Le développement de logements sociaux vise à bâtir et créer des unités d’habitations, pour les personnes vivant avec un problème de santé mentale, incluant des services d’accompagnement pour développer et maintenir leur stabilité résidentielle et ainsi favoriser leur implication citoyenne au sein de leur communauté.

Projets en cours:

Construction d’un immeuble de 23 unités de logements : 6 temporaires et 17 permanents pour les personnes vivant avec une problématique grave de santé mentale.

Gestionnaire: OMH du Sud de Lanaudière.

Construction de 12 unités de logements sociaux dans un immeuble multi-clientèles pour les personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Gestionnaire: OMH du Sud de Lanaudière.

Achat d’un immeuble de 2 ou 3 logements pour en faire du logement social pour les personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Propriétaire et gestionnaire: Habitat Jeunesse / Achat prévu en 2019-2020

Obtention de programme de supplément au loyer (PSL). Entente avec l’OMH du Sud de Lanaudière pour obtenir des programmes de supplément au loyer pour les personnes vivant avec un problème de santé mentale. Entente avec le Centre Le Diapason de Mascouche pour obtenir un logement de deux places au programme de supplément au loyer (PSL) pour les jeunes vivant avec un problème de santé mentale.